Acouphènes : Bourdonnement

L'acouphènesJ’ai été souvent au Nouvion-en-Thiérache  depuis 2009. J’y ai passé plusieurs fois une semaine complète. Pour les anniversaires, Noël et le 31 décembre, on se retrouvait aux Réteaux (Nord) ou au Nouvion, mais je dormais toujours chez Marie-France. Et ça, pendant des années.

Mais, en 2011, j’ai commencé à entendre un bourdonnement ! Je cherchais d’où ça venait : la maison ou Le Nouvion-en-Thiérache ? Il est devenu de plus en plus fort !

Avec Marie-France, j’ai consulté une ORL à l’hôpital de Reims. Elle n’a rien vu d’anormal.

Les acouphènes continuaient d’augmenter. J’ai réfléchi, et j’ai pensé que je dormais à côté de l’aquarium au Nouvion ! Dans l’aquarium, il y a un appareil qui fait du bruit !

L’infirmière qui s’occupe de moi a pris rendez-vous à l’hôpital à nouveau en ORL. Cette fois, la spécialiste a constaté la présence d’acouphènes ! Elle m’a prescrit de la Bétahistine.

Marie-France a proposé d’éteindre l’aquarium la nuit !

Le 1er janvier suivant, en dormant chez elle, je me suis fait piquer par un perce-oreille (insecte dont l’abdomen porte une sorte de pince). Alors, j’ai dormi dans le canapé. Mais, j’ai été piqué par une grosse araignée ! Ma jambe a gonflé. Ma sœur a téléphoné au médecin pour qu’il vienne. Il m’a prescrit une pommade. Il a fallu 5 jours pour que ça désenfle !

J’ai décidé de ne plus aller au Nouvion. C’est ma famille qui vient chez moi à Reims !

J’ai téléphoné à l’infirmière du SAMSAH pour lui demander de prendre rendez-vous avec un médecin qui pratique la mésothérapie.
J’ai vu ce médecin trois fois, mais ça n’a rien changé !

Alors, mon médecin traitant m’a prescrit de la Vitalogink (matin : 1, soir : 1, nuit : 1). ça va mieux !

04/12/2020

<<< Acouphènes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Informatique système