Accident Vasculaire Cérébral
Les Chroniques du ND

 post du mercredi 26 mai 2004, 12h36 am

Sab, je ne peux pas te rejoindre au coeur de la forêt. Y'a plein d'Elfes qui me maintiennent à distance en me menaçant de leur arc et flèches. J'ai beau leur dire que je te connais, rien n'y fait.
A l'orée du bois, sous la voûte de la nuit, je vois au loin, très loin, des centaines de lumières briller dans les grands arbres où tu dois déjà t'apaiser sous les chants qui constellent les nuits de leur douceur dans le centre de la forêt… Il est encore loin le temps où je pourrais t'approcher. Mais peut-être que, farouchement, tu viendras de toi-même me chercher où je dois attendre, et tu m'emmèneras parmi les arbres en m'entraînant pas la main. A ton arrivée, les gardes me laisseront sûrement passer.
Tu dois déjà dormir, sinon tu aurais déjà perçu ma présence.