Archives de catégorie : Ah !!!

Moi et la canne (02/2017)

Après mettre fait percuter par la chauffarde, je remonte avec  Bruno  (freelance) (24/05/2016 : La voiture…) pour qu’il me ramène à mon domicile. Chaque séances de balnéo le taxi me récupère et me dépose devant chez moi, cette fois c’était Bruno un chauffeur que j’ai quelque fois quand mon chauffeur de taxi habituel ne peut pas m’emmener, c’est lui qui le fait.  Ayant du mal à me déplacer et n’étant pas rassuré avec ma canne tripode.

Moi et canneJ’accède  à mon immeuble  par l’arrière plus accessible pour moi rentré seul  jusqu’à mon appartement. Pour y accédé le taxi doit emprunter la rue en parallèle de la mienne comme étant en sens unique. Ce jour là, je n’ai pas compris, il m’a déposé tout au bout de ma rue  pour éviter surement de perdre du temps à faire le tour. Il a toujours été convenu qu’on me dépose à l’entrée arrière de mon immeuble comme ne pouvant pas me déplacer et marcher seul sur de longues distances. La seule chose qu’il m’ait dit c’est qu’il avait une autre course.
La peur a commencé à m’envahir je craignais ce qui m’attendait, cette longue ligne droite seul avec ma canne sur les trottoirs étroits, cabossés et joncher de trous. Je ne pouvais pas emprunter la route comme étant à sens unique de plus les voitures s’y garent des deux cotés,  je risquais de me retrouvais face à face avec l’une d’entre elles ce qui alimenté un peu plus cette peur que j’avais déjà depuis ma descente du taxi. Je sentais mon corps se raidir de plus en plus, rien dans ma rue n’était propice à me rassurer j’ai toujours eue cette crainte de devoir me déplacé seul avec ma canne, quand je suis accompagné d’une tiers personne je la tiens à son bras, je me sens rassuré et en sécurité.

J’ai eue la chance de voir à mi-chemin le gardien de mon immeuble, qui me connait. Il m’a aidé me voyant en difficulté seul sur ce trottoir, une fois arrivé au niveau du porche qui accède à mon immeuble par l’avant j’ai remercier le gardien de m’avoir aidé. De devoir marché seul je ne me voyait pas en plus tombé, demandé de l’aide à quelqu’un  comme ayant du mal à parler saurait été un obstacle de plus pour moi ce qui a accentuer encore cette peur.

Une fois à mon appartement il m’a fallu du temps pour me remettre de mes émotions.

Comme chaque samedi, ma sœur Marie-France et moi allons faire mes courses. Nous sommes allés chez Leclerc à Saint-Brice-Courcelles suite de cette mésaventure j’étais encore moins confiant de me déplacer avec ma canne, comme à nos habitudes une fois en caisse le temps que ma sœur range les courses et paie, je me dirige vers un banc pour l’attendre. Sauf que cette fois j’ai failli tomber c’est un gentil monsieur qui m’a rattrapé. Tétanisé de me rendre jusqu’à ce banc je me suis crispé de peur mon coté paralysé ne me suivait plus, ma plante de pieds s’est tourné vers l’extérieur j’en ai perdu mon équilibre et cette fichu canne qui n’a pas fait son travail d’appui.

Depuis cette mésaventure certains soirs quand je suis chez moi je vais me prendre un verre d’eau dans la cuisine pour le mettre dans mon bureau, cette pièce se situe au bout d’un couloir quasiment en face de ma porte de cuisine et ma jambe cette jambe qui ne m’est pas douloureuse mais qui se raidit, se crispe rends mes déplacements plus difficile.

Conséquence de cette mésaventure je vois mon Médecin qui m’ausculte et décide de me prescrire un médicament de plus (Alprazolam 0.25mg, 1 matin et 1 soir) un anxiolytique pour traiter mon anxiété, calmer cette appréhension, cette peur qui m’envahis lorsque ma jambe se crispe et rends mes déplacements instable .

Je décide également de contacter l’ergot de l’association d’aide à domicile dont je fais parti pour lui expliquer ma situation espéré  qu’elle me propose une solution, autre que la canne, pour me sentir enfin sécuriser dans mes déplacements que je minimise d’ailleurs de plus en plus. J’ai observé certaines personnes dans la même situation qui possédaient des déambulateurs. J’ai soumis cette idée à l’ergot à savoir si ça serait la solution et la bonne pour moi. Elle a contacté Alpha santé que je puisse faire des essais qui se sont avéré très positif.

Merci !!!

13/05/2017 : Fêtes Johanniques

Samedi 13 mai, je suis allé avec mon déambulateur aux fêtes Johanniques. J’ai regardé les échoppes et j’ai vu le village médiéval. Après, j’ai bu une bière et j’ai mangé un sandwich avec une merguez, des oignons et de la sauce barbecue. Je suis reparti à 20h30.

Je n’ai parlé avec personne, sauf Karine Le Foll (Ortho) et sa famille.

 

 

Continuer la lecture de 13/05/2017 : Fêtes Johanniques