Frédérique et moi

Devenu homme, à 22 ans, j’ai rencontré Frédérique, une Antillaise qui venait de Fort de France. J’habitais en résidence universitaire (CROUS). Les chambres faisaient 9m2, il y avait seulement un lit à une place. J’étais en 2ème année de DUT Informatique, elle était en 1ère année de Maths (DEUG). Je me sentais très bien. Mais, en Avril, elle m’a dit que mon pénis était trop petit ! Du coup, je n’arrivais plus à avoir d’érection. Ça ne s’est pas arrangé par la suite.
Avant, j’allais au Nouvion tous les week-ends. Puis je restais à Reims avec Frédérique. Un samedi d’avril, Maman et ma sœur sont venues du Nouvion pour rencontrer Frédérique. Mais, elles ne savaient pas qu’elle était noire. J’ai vu leurs visages changer.

En février 1992 , Frédérique est allée passer une semaine chez son oncle à Paris. Je suis allé la rejoindre en voiture, avec deux copains. Le soir, elle et moi, nous étions sur les Champs-Elysées. Nous sommes rentrés au Monoprix. Un homme noir nous a interpelés. Il m’a dit que j’avais un petit pénis et lui un grand. Il a dit à Frédérique qu’elle devrait venir avec lui ! Je me suis senti ridicule !

Après, un samedi, Frédérique et moi, nous sommes descendus chez le voisin qui nous avait laissé ses clés. Nous voulions regarder un film X sur son magnétoscope. Nous avons commencé à faire l’amour. Elle était à genoux sur le lit et je la prenais par derrière, quand quelqu’un a frappé à la porte. C’était un autre étudiant qui venait, avec sa copine, profiter de la chambre. Nous sommes restés sur notre faim ! Nous sommes remontés chez moi. Ils ont fait l’amour mais pas nous.

Si on avait pu continuer, je crois qu’on aurait eu du plaisir. Cette interruption a brisé notre élan. Je n’ai plus réussi à avoir une érection avec elle.

Elle est partie en Martinique tout l’été. Moi, je travaillais en informatique dans une usine pharmaceutique du Groupe Boehringer Ingelheim.
En Août, j’étais triste parce qu’elle ne me donnait pas de signe de vie.  Ismérie m’a consolé. J’allais souvent chez elle où j’ai fait la connaissance de sa famille.

En Septembre, je me suis lancé dans un 2ème DUT Gestion Administrative et Commerciale des Organisations, en 1 an. J’ai raté ce DUT !

Mon histoire avec Frédérique s’est terminée, mais on est resté voisins.

En licence, nous avons chacun déménagé pour avoir un logement plus grand dans la résidence CROUS de l’avenue de Laon.

Un jour, elle et moi, on s’est disputé. Elle m’a frappé à la tête avec un cendrier, je suis tombé au sol et je suis resté inconscient une minute. Elle est sortie avec quelqu’un d’autre. C’est tout.

<<<

17/05/2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.